Stratégie d’aménagement

Sihanoukville / Cambodge

Sihanoukville, seul port en eaux profondes du Cambodge dans le golfe de Thaïlande, accueille en 2007 environ 38 000 habitants. La péninsule offre un fort potentiel économique, qui repose sur les atouts contradictoires du pétrole et du tourisme. Pour contrer les risques d’une urbanisation désordonnée et spéculative, une stratégie d’aménagement est esquissée sur la plaine côtière comprise entre l’aéroport et la ville : un territoire de 40 km². Plutôt que de dilapider le foncier et de laisser les raffineries s’installer devant les plages, un développement équilibré est planifié en misant sur le tourisme, la pêche et la petite manufacture (confection, conserverie…).
Le schéma directeur propose une chronologie de développement et pose une structure urbaine combinée à l’hydrologie du territoire. Afin de préserver les atouts de ce site vulnérable, pris entre déforestation des collines et montée des eaux, le scénario vise quelques options minimales : des densités, des thématiques, des trames vertes / bleues et surtout une stratégie de déplacement sur les bases d’une ville passante aux voies hiérarchisées. Il s’agit de promouvoir une méthode d’aménagement plutôt que de projeter une ville-champignon de plus.

Programme

Schéma d’aménagement et plan directeur pour une ville d’un million d’habitants

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : VINCI Concession, SCA (société concessionnaire des aéroports), Phnom Penh-Siem Reap
Maîtrise d’œuvre : SEURA architectes (mandataire), Desaix-Guillaume Stetten (BET hydraulique)
Programme : schéma d’aménagement et plan directeur pour une ville d’un million d’habitants
Surface : 4 000 hectares
Mission : élaboration d’une stratégie d’aménagement et élaboration d’un plan directeur
Calendrier : 2007 - 2008